1. Medias
  2. Phare du Petit Minou (2013)

Phare du Petit Minou (2013)

Publié par Kupaia

le 11/12/2013

271 vues

0 commentaire

Phare et vigie du Petit Minou

2 notes sont associées à l’image. Survolez l’image pour afficher les notes.

Échelle du sujet : non renseignée

Description

Photo d’Isabelle Puaut, prise le 06 novembre 2013

Le phare du Petit Minou est localisé sur la pointe du même nom dans le goulet de Brest. Situé sur un site de la marine, le phare fut construit à sa demande insistante. Il est constitué d’une tour grise, peinte en blanc sur son sud-ouest. La lanterne est également peinte, en rouge.

A proximité se dresse l’ancienne tour radar du sémaphore de la Marine nationale qui a abrité une sirène de brume. Le phare du Petit Minou accueillit la vigie de la marine jusqu’en 1987, année durant laquelle, la vigie fut transférée au phare de Portzic.

La tour du phare, haute de 26 mètres fut construite sous la direction de Louis Plantie, ingénieur des phares et balises du Finistère. Sa fonction est d’assurer le balisage du chenal vers Brest en alignement avec le phare de Portzic.

Le phare du Petit Minou fut mis en service en janvier 1848. Les pierres qui servirent à sa construction furent extraites des carrières de granite de l’Aber d’Ildut et des carrières de kersanton. Peu de temps après sa mise en service, le phare fut peint à la demande de la marine. Il sera automatisé en 1989 et télécontrôlé depuis la station de contrôle du phare du Créac’h à Ouessant.

La lanterne est située à 34 mètres au-dessus du niveau de la mer. Le feu blanc et rouge, 2 éclats 6s, a une portée lumineuse de 19 milles nautiques (35 kilomètres environ) pour le blanc et de 15 miles pour le rouge.
Le phare est également équipé d’un détecteur et d’une corne de brume d’1 son toutes les 60 secondes.

Sources :
- Phare du Petit Minou sur wikibrest
- Phare du Petit Minou sur le site web de la Direction interrégionale de la mer Nord Atlantique-Manche Ouest (DIRM NAMO)
- Phare du Petit Minou (Établissement de signalisation maritime n°652/000), In Inventaire général du patrimoine culturel ; inventaire des phares, Dreyer Francis et Fichou Jean-Christophe, 2002.

Entendre la corne de brume en 1992

Tags de l’auteur

15/15
6/15

Commenter

Qui êtes-vous ?
  • Se connecter
Votre message
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.